Comment peut-on perdre son permis de conduire ?

Le permis de conduire est ce document qui nous permet de sortir sans inquiétude avec notre véhicule. On peut toutefois le perdre en quelques cliques. Comment peut-on arriver à perdre son permis de conduire permis de conduire ? Allons découvrir quelques notions dessus.

Suspension de permis 

Une suspension administrative du permis de conduire peut intervenir pour des infractions graves au code de la route. Voulez-vous en savoir plus, visitez notre site. Notamment la conduite sous l’influence de l’alcool ou de drogues, le refus de se soumettre à un test d’alcoolémie et le dépassement de la limite de vitesse de plus de 40 km/h. La suspension de conduite est prononcée par arrêté préfectoral pour une durée de six mois, mais peut être prolongée jusqu’à un an en cas d’infraction de fuite, de conduite de véhicule en état d’ivresse ou d’atteinte volontaire à l’intégrité physique d’un plus grand nombre . Le juge détermine ensuite la durée de la suspension du permis (et non de la suspension).

La perte totale de points de  votre permis de conduire

Le permis de conduire est révoqué lorsque les points du permis ont été complètement effacés. Pour une infraction grave (conduite avec une alcoolémie comprise entre 0,5 g et 0,8 g par litre de sang), le nombre de points retirés peut aller jusqu’à 6, mais pour la plupart des infractions routières (excès de vitesse inférieur à 20 km/h, franchissement d’une ligne continue, ceinture de sécurité non bouclée, etc.), la sanction est de 1 à 4 points. Le conducteur fautif est alors convoqué devant le tribunal pénal et le juge décide de la durée de la suspension du permis et du montant de l’amende, bien que ces paramètres soient souvent fixés automatiquement par la loi, notamment en cas de récidive. La durée de la suspension du permis peut aller de moins d’un an à dix ans si le conducteur est coupable, par exemple, d’un homicide involontaire aggravé.

/ by

Post Author: